Émerger en 2021 : Faut-il miser sur de nouvelles plateformes sociales ?  (1/2)

03/30/2021

Le confinement aurait coûté 2 milliards d’euros de perte de visibilité pour les marques*. Comment s’assurer que son offre se distingue ? Pour trouver ou retrouver une place sur des marchés saturés, vous hésitez peut-être à renforcer votre présence sur Tik Tok ou à vous lancer sur Clubhouse. La question est légitime, car les avantages de ces nouvelles plateformes sont divers. L’un d’eux est, bien sûr, une viralité toujours plus accessible et précieuse pour vos lancements d’innovations !

 

Il est vrai que ces nouveaux réseaux créent du trafic, élargissent et rajeunissent les communautés de marques qui y sont présentes. Oui, mais. 

 

La problématique ne sera-t-elle pas similaire au fond ? Une fois dessus, comment y émerger, qu’y dire et comment y engager la conversation mieux que mon concurrent ? 

 

Les 3 questions à se poser avant d’investir

 

En 2021, on cherche à s’éloigner des codes publicitaires. Tout l’intérêt des réseaux sociaux est ainsi de lancer une conversation sans être dans la promotion. Toutefois, choisir un réseau à défaut d’un autre envoie un signal codifié en direction de vos consommateurs. 

 

Pour être au clair, dès le départ, demandez-vous :

 

  • À quelle cible souhaitez-vous vous adressez (et sur quel réseau est elle) ?

 

Briefez-vous sur Clubhouse et sur Tik Tok. Chacune de ces nouvelles plateformes possède son public, ses codes. Mais il ne suffit pas de les maîtriser en surface, surtout si vous souhaitez solliciter des influenceurs bien particuliers et experts. 

 

À ce titre, Tik Tok est encore parfois perçu (un peu rapidement) comme LE réseau des jeunes. Si la Gen Z est votre cible, par exemple, il est préférable de vous assurer qu’elle est bien présente sur ce réseau et pas un autre.

Snapchat, par exemple, comptabilise à l’heure actuelle le plus fort taux de présence pour cette tranche d’âge pour les consommateurs de réseaux français en 2020 selon les résultats récentes de l’étude Médiamétrie.

social_per_gen

  • À quels nouveaux formats éditoriaux souhaitez-vous ouvrir votre marque ? 

 

Votre marque a certainement des habitudes de branding, une charte et un univers identitaire déjà bien balisé. Démarrer une activité sociale en créant un compte doit apparaître en continuité avec votre ADN.

 

Tik Tok joue sur la performance et la musicalité. 

Le réseau plébiscite la notion de talent, de créativité et d’inattendu. 

 

Clubhouse insiste sur la vocalité et l’intimisme.

Il est un lieu de dialogue, de récit et de débat et de réflexion. Vous vous demandez à quoi ressemble Clubhouse de l’intérieur ? Voici de quoi vous faire une petite idée.

 

interestsscreen_choosing_topic_on_clubhouse

listening_to_clubhouse

 

 

 

 

 

 

Visuels de Hitesh Choudhary dans sa vidéo YouTube  ‘Clubhouse app | All That You Should Know’

 

 

En d’autres termes, avant de vous lancer, il faudrait donc, pour une incursion dans Clubhouse, qu’il y ait des choses à dire, et, sur Tik Tok, du divertissement à produire pour développer et mettre en avant, sous un autre jour, ce qui faisait déjà l’unicité de votre marque.

 

 

  • Quels sont les objectifs prioritaires de cette exposition ? 

 

Vous voulez de la conversion ? Un réseau comme Clubhouse montrera que la marque est accessible et dans l’échange mais il faudra être présent dans le long terme pour construire solidement votre préférence de marque. Pas sûr donc que cette option soit la meilleure pour vous. Tentez plutôt un levier comme la nano-influence.

Mais alors, que faire ? 

  • Le bon exemple ? Feed. sur Clubhouse.

La marque de substituts de repas Feed. a, à ce jour, pas moins de 11 rooms (!) animées chaque jour sur Clubhouse sur des sujets variété de société allant du progrès social, de l’entrepreneuriat et, plus minoritairement, à la nutrition. Sa baseline sur le réseau est d’ailleurs “Time to suceed”.

 

La marque est l’un des premiers annonceurs français à avoir investi le réseau en adoptant tôt une stratégie bien à elle : Feed. ne fait pas de placement de produit, ou très peu et relaie l’alimentation et son activité à un plan secondaire dans ses interventions. 

 

Elle est sur Clubhouse pour :

1. Renforcer son purpose.

2. Capter des insights et des tendances sociétales

3. Créer du lien et de l’authenticité.

Feed.Co possède plus de 10K followers et intervient dans une diversité de “rooms” comme lanceur de discussions de société. Il faut toutefois préciser que ce recrutement d’audience suppose une équipe dédiée à l’animation du réseau : un investissement intéressant, mais humain à ne pas sous-estimer.

 

En définitive

Il n’y a pas de raccourcis, mais des décisions stratégiques à mûrir, à challenger et expérimenter… le plus tôt possible. Ces essais peuvent coûter du temps, des idées et de la motivation avant de coûter (ou rapporter) de l’argent. Feed. a pu, par exemple, être précurseur et faire évoluer son storytelling de marque dans un espace de niche. Cet annonceur a aussi pris le risque d’engager des ressources humaines sur une action marketing inédite sur son marché. Quelle que soit votre vision actuelle des opportunités présentées par Tik Tok ou Clubhouse, retenez peut-être surtout qu’en se posant des questions, le risque principal est déjà évité : celui de faire de l’influence, pour faire de l’influence (à budget et purpose perdu).

 

Envie d’aller plus loin et de tester l’influence la plus pertinente pour vous ?

Demandez simplement conseil ici !

 

ou

 

Consultez sans plus tarder notre livre blanc spécial ‘Tendances 2021’ :

 

banner-white-paper