Influence 101 : Tout sur la macro-influence

02/12/2021

La macro-influence, c’est quoi ? Sur la pyramide de l’influence, les macros-influenceurs (ou “Talents”) sont la partie la plus visible de l’iceberg avec plus de 500K d’abonnés. Voici un bref résumé des différentes strates présente dans une offre telle que Webedia Creators.

 

 

Pour cette raison, on associe (parfois un peu trop vite) l’influence à la macro-influence, aux grands “noms” de l’influence : Caroline Receveur, Cyprien, Natoo, Bilal, Michou entre autres. Ces profils sont récents et parfois très divers. 

 

Qui sont les macro-influenceurs et d’où viennent-ils ?

 

Longtemps appelés “les stars d’internet”, les macro-influenceurs sont pourtant des personnalités publiques qui peuvent avoir des profils (très) différents, même s’ils sont tous suivis en masse sur les réseaux sociaux. 

 

Leur succès est soit :

  • Directement lié à l’émergence d’une plateforme. 

 

Un influenceur historique comme Norman vient de Youtube à une période clé de la plateforme. Aujourd’hui, l’émergence de nouveaux talents natifs peuvent provenir d’autres plateformes comme le collectif “The French House”, pur produit TikTok.

 

french-house-tiktok-account

 

  • La prolongation d’une carrière déjà établie.

 

Jamy Gourmaud (de l’émission C’est pas sorcier animée par Fred et Jamy) ou Caroline Receveur (issue de la téléréalité) sont  aujourd’hui des influenceurs qui ont typiquement fait évoluer leur carrière télévisuelle vers le média digital et les réseaux sociaux.

 

 

 

  • La prolongation d’une carrière sur les réseaux, sur de nouveaux réseaux.

 

Certaines plateformes comme Vine voire Instagram et YouTube ont permis à certains talents de se lancer pour ensuite, développer des activités d’animation d’émissions TV, comme “Le QG”, animé par Guillaume Pley et Jimmy Labeeu ou encore de podcast.

 

 

La macro-influence, c’est les placements produits ?

 

Les placements produits et le mythe de l’homme sandwich ont beaucoup évolué.

La rémunération des posts a longtemps été controversée. Pendant un temps, la rémunération a été pensée comme un élément faussant l’objectivité de la prescription. Aujourd’hui, la tendance se renverse. Refuser un partenariat est bien vu, il permet de préserver sa ligne éditoriale et rester en alignement avec les valeurs de sa communauté

 

Là où la collaboration devait être la moins évidente et décelable possible pour que le contenu reste authentique (!). Une collaboration authentique est, aujourd’hui, une collaboration pleinement assumée.

 

La transparence est donc devenue un enjeu aujourd’hui. Elle valorise les publications : 1. Qui assument pleinement leur engagement auprès des annonceurs choisis 2. Qui montrent leur intention de bien faire et de ne rien cacher à sa communauté.

 

En dépit de la transaction financière et de la popularité de certains comptes, comme ceux des macro-influenceurs – qui bénéficient moins d’une image de proximité moins évidente que celle des nano-influenceurs, par exemple – le placement produit peut être une opportunité en réinvention côté marketing.

 

NB: Toutes les best-practices de transparence sont consultables sur le site de l’ARPP (cette vidéo par exemple, les explique en quelques minutes). 

 

Les 3 vraies caractéristiques de la macro-influence : visibilité, exclusivité, qualité

 

Parler de macro-influence revient souvent à évoquer trois types actions marketing c’est : 

1. Parler de brand awareness

 

85%* des marketeurs ont pour objectif de faire grandir leur réputation de marque via le marketing d’influence.

 

*Source : ’Influencer Marketing Statistics Every Marketer Needs to Know’, Mediakix

 

2. Parler d’une minorité de comptes 

 

Seuls 15%** de ces influenceurs font ce travail à temps plein. La grande majorité (39% d’entre eux) exerce une autre activité ou bien est étudiante.

 

**Source : ‘Quel avenir pour les influenceurs’, L’ADN

 

3. Parler d’intention d’achat 

 

20.4%*** des personnes ont effectué un achat après exposition à une publication de macro-influenceur de plus de 20 millions d’abonnés.

 

***Source : ‘Using influencer marketing strategy to reach LATAM audiences’, Boacompra

 

En définitive

La macro-influence n’est plus ce qu’elle était. Elle n’est plus seulement du placement de produit, elle n’est plus limitée à une plateforme. Elle est un champ d’opportunité pour les annonceurs cherchant particulièrement à se démarquer au sein de marchés saturés ou à booster leurs ventes e-commerce.

 

Envie de vous briefer sur les autres strates d’influence disponibles pour vos projets :

Influence 101 : La nano-influence, c’est quoi ?

Influence 101 : La micro-influence, c’est quoi ?

 

Pour en savoir encore plus et activer rapidement votre propre programme, consultez notre article dédié à la complémentarité des influenceurs, pour des activations complètes et encore plus performantes :Comment activer plusieurs strates d’influence pour un maximum d’impact ?

 

Ou demandez simplement conseil ici !