Des gens chez eux, en business c’est précieux.

03/13/2020

Alors que la situation nationale et internationale évolue avec le COVID-19, les entreprises sont face à des décisions sanitaires et budgétaires de plus en plus délicates. Avec des partenariats commerciaux qui ne se font pas, des budgets et des objectifs dans le rouge, mais aussi le gel de nombreuses embauches : l’impact sur le CA sera réel.

 Toutefois, quand les entreprises parlent, à juste titre, de trésorerie, de manque à gagner et d’investisseurs, n’oublions pas que les salariés parlent d’organisation familiale, d’économie de temps de trajets et de courses à faire.

Force est de constater que le contexte actuel précipite autant les décisions drastiques que les opportunités de faire les choses différemment pour les entreprises. 

 

 

Pourquoi le télétravail booste l’influence ?

Un salarié qui travaille à domicile est aussi un consommateur que l’on incite à rester chez lui pour consommer. Soyons honnêtes. Netflix et les services de livraisons à domicile vont profiter du contexte de confinement. Toutefois, parce que les déplacements sont restreints, il peut être intéressant pour les marques dépendantes des mises en avant physiques de leurs nouveautés, d’amener les produits au consommateur par d’autres biais.

Et la nano-influence est idéale pour ça.

 

 

La nano-influence, c’est quoi déjà ?

La nano-influence, c’est de l’influence mais en petit. 

Ce n’est donc pas de la recommandation de masse. C’est de la recommandation de particulier à particulier, en petit comité, mais au sein d’une communauté comme l’entourage proche où la confiance est très forte. 

Comment ça marche ? Une marque contacte une agence spécialisée comme Sampleo qui dispose d’une base de nano-influenceurs. Avec + de 800 000  profils disponibles et actifs, Sampleo permet de procéder à une sélection qualitative et ciblée selon les comportements de consommation, les catégories socio-professionnelles et centres d’intérêts des postulants. 

Qu’est-ce qu’un nano-consommateur concrètement ? C’est un consommateur de moins de 1 000 abonnés sur les réseaux sociaux, qui, en échange de création de contenus authentiques avec la marque (avis en ligne, commentaire, abonnement aux réseaux /pages de marque) acceptent de recevoir gratuitement un ou plusieurs produit pour le(s) découvrir.  

Le KPI ? La conversion. Chez eux, les testeurs sont disponibles de tester le produit quand ils le souhaitent, selon leur envie. Ces testeurs deviennent alors ambassadeurs et bien souvent, clients et prescripteurs de la marque post-campagne. 

Vous voulez en savoir plus sur la nano-influence ?

Nous avons un article dédié !

 

 

Le télétravail, plus de temps pour profiter de la vie et des produits

Parce que les consommateurs peuvent choisir en ligne les campagnes qui les intéressent et que les marques choisissent parmi les profils les plus coeurs de cibles, de bonnes conditions sont réunies pour que le client apprécie le produit, et que la marque apprécie les retours consommateurs. 

En dépit du COVID-19, la nano-influence est l’une des solutions marketing les plus compatibles avec la situation actuelle du pays, des entreprises et des budgets. 

Aux des marques qui hésitent encore sur la stratégie à adopter pour rester en forme, pensez nano !

L’expérience pourrait être salutaire.